2013 en 13 photos - Réconciliation

Photo: Agence France-Presse (photo) Filippo Monteforte
Des enfants, poing levé au ciel, dansent à Mthatha, en Afrique du Sud, en attendant le passage du cercueil d’un héros, l’ancien président Nelson Mandela, en route vers son village natal, Qunu, où il fut enterré. Ces gamins n’ont pas connu le règne politique de l’homme mort à 95 ans, le 5 décembre, à Johannesburg. Ils n’en connaissent que l’immensité de son legs et un héritage qu’ils devront continuer à faire vivre.

La disparition de Mandela n’a rien de soudain, car l’homme était malade depuis fort longtemps, mais elle secoue néanmoins l’humanité. Elle émeut tout autant qu’elle trouble, car, à travers le rappel de toutes les luttes de Nelson Mandela contre l’apartheid jusqu’à sa détention à Robben Island, le peuple s’interroge sur l’effet qu’aura le décès d’un homme incarnant la réconciliation. Hantés par des fantômes du passé encore présents, Noirs et Blancs s’interrogent déjà : sans ce ciment qui les unissait, une nation marquée par autant de divisions tiendra-t-elle le coup?


Voyez le photojournaliste du Devoir Jacques Nadeau expliquer la présence nécessaire des photographes sur le terrain.