Égypte - Les islamistes sont divisés

Le parti salafiste Al-Nour a appelé jeudi à voter pour le projet constitutionnel égyptien rédigé par une commission à laquelle il participait, tandis que les Frères musulmans appelaient à rejeter ce texte.

 

« Il s’agit d’une Constitution amendée. De façon générale, le résultat final nous paraît acceptable, nous allons donc faire campagne » pour le oui, a expliqué Nader Bakkar, porte-parole d’Al-Nour.

 

De son côté, un haut responsable de la confrérie de M. Morsi, a affirmé que la coalition pro-Morsi, chapeautée par les Frères musulmans, n’avait pas encore décidé si elle appellerait à voter non ou à boycotter le référendum, qui doit être tenu au plus tard début janvier.

 

Les islamistes égyptiens se sont divisés sur la question de la destitution du président M. Morsi, le parti Al-Nour s’associant aux militaires lors de l’éviction du premier président élu démocratiquement du pays.

À voir en vidéo