Pays-Bas - L’ex-chef espion de Kadhafi sera jugé dans son pays

La Haye – La Cour pénale internationale a décidé vendredi que la Libye pouvait juger l’ancien espion en chef du dictateur déchu Mouammar Kadhafi, Abdallah al-Senoussi, une première historique pour la CPI. Celle-ci avait demandé que l’ancien espion lui soit remis afin de le juger pour crimes contre l’humanité. Étant donné qu’Abdallah al-Senoussi va être jugé en Libye, les juges de la CPI « ont conclu que le cas ne pouvait être porté devant la Cour, en accord avec le principe de complémentarité », selon un communiqué de la cour. C’est la première fois qu’une telle décision est prise par la Cour, qui avait refusé de pareilles demandes de la part du Kenya, notamment.

À voir en vidéo