Libye: d’anciens dirigeants plaident non coupables

Plus d’une vingtaine de responsables de l’ancien régime libyen ont nié en bloc jeudi devant une chambre d’accusation à Tripoli, les charges retenues contre eux dans une affaire liée à la répression de la révolte de 2011, selon un de leurs avocats. « Tous les accusés ont rejeté en bloc les charges retenues contre eux », a déclaré cet avocat sous couvert de l’anonymat. L’audience a été ajournée au 3 octobre à la demande de la défense qui souhaite prendre connaissance du dossier, a-t-il indiqué à sa sortie du tribunal.