Menace sur une ONG proche des Frères musulmans

Le Caire – Les autorités égyptiennes décideront dans quelques jours de la dissolution ou non d’une ONG liée aux Frères musulmans et fondée en mars sous la présidence de Mohamed Morsi, l’accusant de servir de façade à la confrérie islamiste cible d’une répression sanglante et d’une vague d’arrestations, ont indiqué vendredi des sources officielles. L’armée, qui a destitué et arrêté il y a deux mois le président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, disperse violemment depuis trois semaines avec la police toute manifestation réclamant son retour, et plus de 2000 membres de la confrérie ont été emprisonnés, dont les principaux leaders. Un millier de personnes ont été tuées depuis le 14 août, des manifestants pro-Morsi pour l’immense majorité.

À voir en vidéo