Un banquier devient premier ministre du Mali

Bamako – Le nouveau président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a nommé le banquier Oumar Tatam Ly comme premier ministre jeudi, au lendemain de son investiture qui tourne la page de 18 mois de crise politico-militaire ayant divisé et meurtri le pays. Jusqu’à récemment, M. Ly, 49 ans, était conseiller spécial du gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), l’institut d’émission monétaire des huit pays formant l’Union économique et monétaire ouest-africaine. Selon une source jointe jeudi par l’AFP à la BCEAO, qui a son siège à Dakar, il « a été déchargé de ses fonctions il y a quelques jours ». Il succède à Diango Cissoko, un administrateur civil qui a été premier ministre du gouvernement de transition de décembre 2012 jusqu’au début de cette semaine.

À voir en vidéo