Kenya: les députés rejettent la CPI

Nairobi — Les députés kényans ont demandé jeudi que leur pays se retire du Statut de Rome, fondateur de la Cour pénale internationale (CPI) qui doit commencer à juger, en septembre et novembre, les deux têtes de l’exécutif kényan. « La Chambre va déposer dans les 30 jours un projet de loi pour abroger la Loi sur les crimes internationaux », adoptée en 2008 et fixant les modalités de coopération entre le Kenya et la CPI, et demande « au gouvernement de prendre des mesures urgentes pour retirer le Kenya du Statut de Rome », a déclaré le président de l’Assemblée, Justin Muturi, en reprenant les termes de la motion adoptée par les députés, qui n’a aucun caractère contraignant à l’égard du gouvernement.

À voir en vidéo