Toujours au large

Tripoli — Au total 14 000 prisonniers évadés des différents centres de détention du pays depuis l’insurrection en 2011 contre le régime de Kadhafi sont toujours dans la nature, a révélé lundi le ministre libyen de l’Intérieur, Mohamed al-Cheikh, estimant que cela aggrave l’insécurité en Libye. « Il existe pas moins de 14 000 anciens prisonniers qui purgeaient des peines dont la peine capitale et la perpétuité, jouissent d’un liberté totale “ après leur évasion des prisons”», a indiqué M, Cheikh au cours d’une rencontre lundi à Tripoli avec les directeurs de son département. « Cette situation fait partie des problèmes dont souffre la Libye », a précisé Mohamed al-cheikh cité par l’agence libyenne Lana.

À voir en vidéo