Rwanda: Mungwarere est acquitté

Ottawa — Un homme accusé au Canada d’avoir participé au génocide au Rwanda en 1994 et d’avoir commis des crimes contre l’humanité, Jacques Mungwarere, a été acquitté par un juge ontarien. Le juge Michel Charbonneau de la Cour supérieure de l’Ontario a rendu ce verdict à Ottawa vendredi, après un procès qui a duré près d’un an.


« Vous êtes libre », a dit le magistrat à l’homme qui se trouvait dans l’espace fermé de la salle de cour, réservé aux accusés. Face à un accusé qu’il jugeait non crédible et des témoins de la Couronne qui ne l’étaient pas plus, le juge n’a eu d’autre choix que de déclarer M. Mungwarere « non coupable ». Le juge Charbonneau a tranché que la Couronne n’avait pu démontrer sa culpabilité « hors de tout doute raisonnable ».


Il s’agit seulement du deuxième procès tenu au Canada pour des crimes contre l’humanité commis au Rwanda. Le premier, celui de Désiré Munyaneza, a eu lieu en 2007. Quant à Léon Mugesera, il a été expulsé en 2012. M. Mungwarere, qui enseignait les arts dans son pays natal, est arrivé au Canada en 2000. Il avait été arrêté en 2009 à Windsor, dans le cadre d’une enquête de la Gendarmerie royale du Canada.

À voir en vidéo