La marine chinoise en Algérie

Un détachement naval chinois, composé de deux frégates et d’un bâtiment pétrolier-ravitailleur, a accosté mardi à Alger pour une escale de quatre jours, a indiqué l’agence de presse APS. Cette escale est « la première du genre pour des bâtiments de guerre chinois en Algérie », a indiqué le lieutenant-colonel Mohamed Kaddour. Elle vise à renforcer « la coopération militaire bilatérale entre les Forces navales algériennes et la marine chinoise », selon cette source. D’une longueur de 135 mètres, les deux frégates lance-missiles ont un équipage de 190 hommes et pèsent 41 000 tonnes à pleine charge, a précisé l’officier.

À voir en vidéo