Mali: Abou Zeid aurait été tué par un raid aérien de l'armée française

Bamako - Une agence de presse mauritanienne ayant des sources au sein des djihadistes a rapporté samedi que le leader Abou Zeid et 40 de ses hommes avaient été tués par un raid aérien de l'armée française dans le nord du Mali, appuyant ainsi les rumeurs sur la mort du commandant de l'Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

Vendredi soir, le président du Tchad avait annoncé que Zeid avait été abattu par les troupes tchadiennes. Toutefois, les autorités maliennes et françaises, qui dirigent l'intervention internationale au Mali, n'ont pas été en mesure jusqu'à présent de confirmer la nouvelle.

Zeid est le chef de l'AQMI et sa mort serait un sérieux revers pour l'organisation.

Sahara Media a rapporté le décès d'Abou Zeid samedi citant des sources se disant au courant des activités des islamistes. Selon l'agence, le commandant a été tué il y a quatre jours par les forces françaises dans le massif des Ifoghas, dans le nord du Mali.