Le premier ministre tunisien démissionne après l'échec de sa proposition

Tunis, Tunisie — Le premier ministre tunisien a annoncé sa démission mardi, après le rejet de sa proposition de former un gouvernement apolitique pour sortir le pays de la crise.

Hamadi Jebali a annoncé qu'il démissionnait après une rencontre avec le président Moncef Marzouki.
 
Le parti islamiste modéré Ennahda dont est issu M. Jebali, qui domine le gouvernement, a rejeté sa proposition et insiste pour que le pays continue d'être dirigé par un gouvernement composé de politiciens.
 
L'assassinat d'un opposant laïque de gauche le 6 février a plongé la Tunisie dans une nouvelle crise et provoqué des jours de manifestations et d'émeutes.
 
M. Jebali a déclaré que sa démission était la première étape pour rétablir la confiance du public envers le gouvernement.

À voir en vidéo