Des pays réclament le remboursement d’aides à l’Ouganda

La Norvège, la Suède et le Danemark exigent, à l’instar de l’Irlande, le remboursement de l’aide au développement versée à l’Ouganda après la découverte d’un vaste détournement de fonds dans ce pays, a-t-on appris lundi de source officielle. Un audit du contrôleur général du gouvernement ougandais avait révélé en octobre que 10 millions d’euros d’aide internationale avaient indûment atterri sur les comptes de fonctionnaires du cabinet du premier ministre, Amama Mbabazi. Après ces révélations, les pays scandinaves, l’Irlande et la Grande-Bretagne avaient décidé de geler leur aide à l’Ouganda.