L’Afrique du Sud toujours sous haute tension

La police a dispersé dans le calme dimanche une manifestation de mineurs de la ceinture de platine sud-africaine de Rustenburg.

La veille, des heurts violents ont éclaté. Les policiers sont intervenus sans ménagement, selon la chaîne de télévision eNCA. Les mineurs avaient décidé de se regrouper dimanche matin à l’extérieur de la ville de Rustenburg, pour ensuite marcher vers le commissariat. Mais les forces de l’ordre leur ont bloqué le passage. Celles-ci ont reçu du gouvernement la consigne de mettre un terme aux troubles dans cette zone vitale pour l’économie.

Barrant la route avec des blindés, la police a donné quelques minutes aux manifestants pour se disperser. Ce que les meneurs des grévistes ont accepté, par peur de nouveaux affrontements. Un mois jour pour jour après la tragédie de Marikana (34 morts), l’agglomération était quadrillée par une douzaine de lourds blindés de la police.