L'armée tunisienne neutralise un convoi armé près de l'Algérie

Tunis — L'armée tunisienne a attaqué et neutralisé hier un convoi armé équipé de batteries anti-aériennes dans le sud désertique tunisien, près de la frontière algérienne, a indiqué le ministère de la Défense.

«La situation est actuellement maîtrisée après la destruction de sept véhicules tout terrain et la neutralisation des deux autres», a déclaré Haykel Bouzouita, porte-parole du ministère de la Défense. «Les rescapés parmi le groupe d'intrus devaient être arrêtés pour être soumis à une enquête qui déterminera leur projet et leur identité», a-t-il ajouté.

«Des unités terrestres de l'armée tunisienne et des hélicoptères de combat sont mobilisées » contre un groupe armé qui s'est infiltré à bord de voitures tout-terrain à Bir Znigra dans la région de Kébili [extrême sud désertique] à 80 km de la frontière algérienne», avait-il indiqué auparavant.

Ces attaques n'ont provoqué aucune perte humaine ou dégât matériel du côté tunisien.

Les neuf véhicules équipés de batteries anti-aériennes avaient été pourchassés dans une zone rocailleuse accessible uniquement par voie aérienne. Les intrus ont tiré les premiers sur un hélicoptère.

Des unités de l'armée tunisienne ont ratissé la zone désertique située sur les frontières tuniso-algériennes, a par ailleurs indiqué l'agence tunisienne TAP.