Les deux futurs États du Soudan

Sud-Soudan

Nom officiel: République du Sud-Soudan
Capitale: Djouba
Chef de l'État: Salva Kiir
Population: 8,26 millions d'habitants (ces chiffres se fondent sur un recensement effectué en 2009, mais contesté par les autorités du Sud-Soudan, d'autant que depuis cette date, de nombreuses personnes expatriées sont revenues)

Superficie: 640 000 km2, soit environ un tiers du Soudan unifié.
Religion: majoritairement chrétien et animiste
Économie: le pétrole a fourni en 2010 environ 98 % de ses revenus au Sud-Soudan. Environ trois quarts de la production quotidienne de pétrole du Soudan, estimée à un demi-million de barils, viennent du Sud, mais les oléoducs transitent tous par le Nord. Le pétrole est le moteur des économies du Nord et du Sud. Les accords en vigueur prévoyant une répartition en parts quasi égales des revenus du pétrole extrait dans le Sud expirent samedi.
Développement: jusqu'à 90 % de la population du Sud-Soudan vit en dessous du seuil de pauvreté et ne dispose que d'un demi-dollar par jour. Le Sud-Soudan présente le taux de mortalité infantile le plus élevé au monde et l'indice de développement scolaire le plus faible. Un enfant sur dix meurt avant l'âge d'un an et moins de 1% des jeunes filles vont jusqu'au bout de leur scolarité au primaire.

Soudan (Nord)

Capitale: Khartoum
Chef de l'État: Omar Hassan al-Bachir
Population: 31 millions d'habitants
Superficie: 1,86 million de km2
Religion: majoritairement musulmanne
Économie: le pétrole a fourni plus de la moitié des revenus de l'ensemble du Soudan et représentée plus de 90 % de ses exportations en 2009.

La frontière

Le Nord et le Sud-Soudan ont convenu de créer une zone démilitarisée le long de leur frontière commune pour éviter toute tension. Cette zone large de 10 km de chaque côté de la frontière sera surveillée par un corps d'observateurs internationaux soutenus par l'UA et l'ONU.
1 commentaire
  • SusanK - Inscrit 6 juillet 2011 14 h 27

    Bonne chance au Sud Soudan

    En espérant que le phénomène des massacres quotidiens des chrétiens, des villages brûlés et des églises détruites cesseront.