L'Iran salue un soulèvement «islamique» dans le monde arabe

Téhéran — Le monde arabe connaît un «mouvement de libération islamique» et les États-Unis vont subir une «défaite irrémédiable» dans la région, a jugé hier Ali Khamenei, «guide suprême» de la Révolution en Iran.

S'exprimant publiquement pour la première fois sur les événements qui secouent l'Égypte et la Tunisie, l'ayatollah Khamenei a jugé que la révolution islamique iranienne de 1979 pouvait servir de modèle aux soulèvements en cours.

«L'éveil du peuple islamique égyptien est un mouvement de libération islamique et, au nom du gouvernement iranien, je salue le peuple égyptien et le peuple tunisien», a-t-il lancé aux fidèles réunis à Téhéran pour les prières du vendredi.

Ali Khamenei a invité Égyptiens et Tunisiens à se rassembler autour de la religion et contre l'Occident. Il a exhorté l'armée égyptienne à lutter contre «l'ennemi sioniste» et non contre les manifestants.

«Deux volontés»


Le président tunisien Zine Ben Ali a été renversé le 14 janvier après un mois de contestation sociale et politique dans la rue. Son homologue égyptien, Hosni Moubarak, allié-clé des États-Unis dans la région, est confronté depuis le 25 janvier à de vastes manifestations réclamant son départ du pouvoir.

Ali Khamenei s'est défendu de vouloir intervenir dans les affaires intérieures de ces pays.

«Le réveil du peuple est une guerre entre deux volontés, la volonté du peuple et la volonté des ennemis du peuple», a déclaré l'ayatollah, qui avait condamné dans son pays les manifestations de rue massives contre la réélection contestée du président Mahmoud Ahmadinejad en juin 2009.

«Si [les manifestants] parviennent à mener tout cela à son terme, alors ce qui arrivera à la politique américaine dans la région, c'est une défaite irrémédiable pour l'Amérique», a ajouté Ali Khamenei.

***


Lire aussi

5 commentaires
  • Gravelon - Inscrit 5 février 2011 17 h 23

    normal

    que l'Iran appuye les frères musulmans. Avec des connivences du hamas, et les frères musulmans en Egypte, une certains réconciliation entre chiites et sunnites devient drolement alléchante pourf l'iran, et excessivement dangereuse pour les américains.

  • Augustin Rehel - Inscrit 5 février 2011 18 h 28

    Anormal

    Je ne partage pas cette analyse.

    On sait tous que la Révolution iranienne est chiite et l'iran en profiterait, une fois les sunnites ayant fait la besogne, d'imposer la révolution chiite en Égypte!

    Comment se fait-il que vous ne puis siez pas voir ce qui se trame en Iran?

  • Francois - Inscrit 6 février 2011 21 h 00

    Religion musulmane méprisante

    Les extrêmistes radicalistes musulmans sont contre l'Amérique et viennent demander asile chez-nous pour manger et nous donne un coup poignard dans le dos pour notre tolérance qui leur manque beaucoup. Ce sont des faibles et lâches.

  • Malartic - Inscrit 7 février 2011 19 h 34

    L'influence islamique?....

    J'ai de la misère à croire que tous ces protestaraires qui ont occupés les rues en Tunisie, en Égypte, en Jordanie, etc... l'ont fait sans que quelqu'un, un groupe, une organization quelconque n'ait orchestré toute ces "parades". Nos média nous fournies en images et discourts mais personne ne dirige cette "révolution". Pourquoi les "meneurs" de cette "révolution" tiennent-ils à rester dans l'ombre? L'armé, la police et les gouvernants de ces pays semblent avoir été pris par surprise. L'accumulation de coincidences me suggère que les remplaçants ne seront guère mieux que ceux qu'on veut remplacer. Que Dieu nous vienne en aide!

  • Gravelon - Inscrit 7 février 2011 21 h 15

    malartic

    Personne ne dirige ce mouvement parce que justement, il émane du peuple. Citoyens, hommes, femmes de toute obédience disent /kefaya, c'est a dire ASSEZ. Justement, la profondeur et l'authenticité du mouvement, viennent du fait qu'il non organisé et qu'il est l'authentique expression d'une volonté populaire, quelque chose qu'on semble avoir oublié ici.