Sud-Soudan - Des bribes de résultats sont dévoilées

Un agent électoral sud-soudanais montre un bulletin de vote. <br />
Photo: Reuters/ONU Un agent électoral sud-soudanais montre un bulletin de vote.

Juba — Des agents électoraux, épuisés par une semaine de référendum sur l'autodétermination au Sud-Soudan et le dépouillement toute la nuit, commençaient à diffuser hier les premiers résultats préliminaires. La consultation, achevée samedi, devrait déboucher sur l'indépendance et la séparation en deux du plus vaste pays d'Afrique.

Selon une analyse de l'Associated Press des résultats dans dix bureaux de vote de la capitale du Sud, Juba, près de 96 % des quelque 30 000 bulletins étaient pour la séparation, contre environ 3 % pour l'unité.

Ce n'était là qu'un petit échantillon des quelque 3,2 millions de votes enregistrés, mais la plupart des observateurs considèrent d'ores et déjà que les électeurs se sont prononcés en faveur de la sécession.

Hier, lors de la messe, le président du Sud-Soudan, Salva Kiir, connu pour ne jamais montrer ses émotions, était tout sourire.

«Nous offrons une prière de gratitude pour le fait que le référendum s'est déroulé dans le calme», a-t-il déclaré. «Nous présentons ces votes à Dieu, qui apportera le changement par le biais du peuple de ce pays.»

Le référendum sur l'indépendance a été promis au Sud, majoritairement chrétien et animiste par opposition au Nord musulman, lors de l'accord de paix de 2005, qui avait mis fin à plus de 20 ans de guerre civile Nord-Sud, un conflit qui a coûté la vie à quelque deux millions de personnes.

Si le processus se poursuit sans encombre, le Sud-Soudan devrait accéder à l'indépendance en juillet.

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a félicité les électeurs sud-soudanais pour «la sagesse, la patience et la détermination pacifique qui a caractérisé les opérations de vote au cours de la semaine écoulée».

Le président américain Barack Obama a également salué le déroulement des opérations de vote dans le calme. Le spectacle de tant de Soudanais votant dans le calme et de façon disciplinée est «une source d'inspiration pour le monde» et un «hommage à la détermination du peuple et des dirigeants du Sud-Soudan» à bâtir un meilleur avenir, a-t-il déclaré dans un communiqué diffusé hier.

Selon Mohamed Ibrahim Khalil, président de la commission pour le référendum, la participation des électeurs enregistrés au Sud s'est élevée à 83 %, pour 53 % de ceux inscrits au Nord.

Notant que la commission avait réussi à organiser les opérations électorales en quatre mois, il a estimé que ce vote pourrait être considéré comme «un bon résultat au regard de tous les critères internationaux.»