En bref - Soldats demandés

New York — L'Union africaine (UA) a demandé hier aux Nations unies de soutenir un blocus naval et aérien de la Somalie ainsi qu'une augmentation à 20 000 hommes des forces internationales dans ce pays ravagé par la violence.

Le blocus permettrait d'empêcher les armes de parvenir aux groupes insurgés, menés par les islamistes shebab affiliés à al-Qaïda, qui s'en prennent au gouvernement somalien de transition, a souligné Ramtane Lamamra, le commissaire pour la paix et la sécurité de l'Union africaine (UA).