En bref - Zuma séronégatif

Johannesburg — Le président sud-africain, Jacob Zuma, a affirmé hier devant plusieurs milliers de Sud-Africains qu'il était séronégatif, à l'occasion du lancement d'une vaste campagne de dépistage dans son pays, le plus touché au monde par l'épidémie.

«Après mûre réflexion, j'ai décidé de partager mes résultats avec les Sud-Africains. L'objectif est de promouvoir la transparence et de mettre fin au silence et aux stigmatisations qui entourent cette épidémie», a déclaré le président sud-africain devant des milliers de personnes réunies à l'hôpital de Katlehong, à l'est de Johannesburg. En 2006, le président sud-africain avait provoqué une polémique en reconnaissant devant un tribunal avoir eu des relations sexuelles sans préservatif avec une femme séropositive et s'être contenté de prendre une douche pour éviter tout risque de contamination. L'Afrique du Sud, qui compte le plus de séropositifs au monde, entend soumettre 30 % de sa population à un test de dépistage du virus du sida au cours des 15 prochains mois. Ce plan d'action vise à diviser par deux le taux de nouvelles infections en 2011. Environ 5,7 des 48 millions de Sud-Africains sont porteurs du virus VIH. Après de longues années de retard, dues à des atermoiements politiques, le pays dispose désormais du plus important programme de distribution d'antirétroviraux (ARV) au monde.