Côte d'Ivoire - L'opposition entre au gouvernement

Abidjan — L'opposition ivoirienne est finalement entrée hier dans le nouveau gouvernement du premier ministre Guillaume Soro, clôturant la crise née le 12 février de la dissolution du précédent cabinet et de la commission électorale par le président Laurent Gbagbo.

Les 11 postes encore à pourvoir dans le cabinet «Soro II» ont été attribués à des membres de l'opposition.

Après la récente mise sur pied d'une Commission électorale indépendante (CEI) renouvelée, la formation du cabinet clôt une crise de près de trois semaines. Celle-ci est née de la dissolution simultanée de la commission et du gouvernement décidée par M. Gbagbo après un blocage à la CEI, accusée de fraude sur la liste des votants.

Le gouvernement et la CEI doivent désormais se mettre au travail pour organiser une élection présidentielle sans cesse reportée depuis la fin du mandat de M. Gbagbo en 2005.