En bref - Gaza: l'Égypte ne doit pas construire de mur, dit le Hezbollah

Beyrouth — Le chef du mouvement chiite libanais Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, a exhorté hier l'Égypte à interrompre la construction d'un mur souterrain à la frontière avec la bande de Gaza. Des responsables des services de sécurité égyptiens ont confirmé aujourd'hui qu'une telle barrière en acier, destinée à empêcher les divers trafics qui se font via des tunnels clandestins, était actuellement en construction, ce que dément le ministère des Affaires étrangères.

Les Palestiniens redoutent que cette barrière limite ou mette fin à la contrebande qui permet de contourner le blocus imposé depuis trois ans dans le territoire par Israël. «En plus du siège, des nouvelles font état [de la construction] d'un mur en acier [...] qui détruira les fines veines apportant un peu de vie et d'espoir à Gaza», a déclaré Nasrallah devant plusieurs dizaines de milliers de fidèles célébrant la fête chiite de l'Achoura. «Nous appelons le gouvernement et les dirigeants égyptiens à stopper la construction du mur et les inondations des tunnels et à mettre fin au siège, faute de quoi ils s'exposeraient à être condamnés par tous les Arabes et les musulmans», a-t-il ajouté.