En bref - Deux otages sont relâchés au Darfour

Khartoum — Deux membres de la force de paix internationale au Darfour, un Nigérian et une Zimbabwéenne, ont été libérés hier par leurs ravisseurs après plus de cent jours de captivité. «Ils ont été libérés .

C'est la fin d'un long cauchemar», a déclaré Noureddine Mezni, porte-parole de la Minuad qui réunit les soldats de la paix de l'ONU et de l'Union africaine dans cette province de l'ouest du Soudan. Les deux otages libérés avaient été capturés en août par des hommes armés près de la ville de Zalinguei.