En bref - Tsvangirai suspend son boycott du gouvernement d'union

Maputo — Un mini-sommet de l'Afrique australe a relancé hier le gouvernement d'union nationale du Zimbabwe, le premier ministre Morgan Tsvangirai ayant accepté de reprendre le travail avec le président Robert Mugabe après trois semaines de paralysie.

Les différentes parties du gouvernement d'union vont discuter pendant les quinze prochains jours des points litigieux qui empoisonnent leurs relations, a dit M. Tsvangirai. «Toutes les questions devront être résolues dans les 30 jours», a -til ajouté, sans préciser quelle attitude il adopterait en cas d'échec. Robert Mugabe, au pouvoir depuis l'indépendance du Zimbabwe en 1980, a pour sa part quitté les lieux sans faire de commentaire.

À voir en vidéo