En bref - La CPI au Kenya

Nairobi — Le procureur général de la Cour pénale internationale (CPI) a annoncé hier qu'il demanderait l'ouverture d'une enquête sur les violences postélectorales de janvier 2008 au Kenya, en parlant à ce propos de crimes contre l'humanité.

Luis Moreno-Ocampo est arrivé hier au Kenya pour étudier avec le président Mwai Kibaki et le premier ministre Raila Odinga les moyens de traduire en justice les commanditaires de la vague de violences à caractère ethnique qui ont fait au moins 1300 morts et de très nombreux déracinés après la réélection contestée de Kibaki.

À voir en vidéo