Kabila et Kagame célèbrent leur réconciliation

Goma — Le président rwandais Rwanda Paul Kagame et son homologue de la République démocratique du Congo (RDC) Joseph Kabila se sont félicités hier de la reprise de leurs relations diplomatiques, rompues en 1998, à l'issue de leur première rencontre à Goma (est de la RDC).

La rencontre entre les présidents de ces deux États voisins d'Afrique centrale a duré un peu moins de deux heures dans un hôtel de Goma, ville frontalière du Rwanda, où la sécurité avait été renforcée exceptionnellement.

Kagame et Kabila «ont passé en revue toutes les questions d'intérêt commun», est-il indiqué dans le communiqué final, lu par le ministre congolais de la Coopération, Raymond Tshibanda.

«Aux plans de la défense et de la sécurité, ils ont apprécié les réalisations accomplies, de leur manière, les efforts conjoints déployés pour promouvoir la paix, la sécurité et la stabilité en vue d'éradiquer les groupes armés opérant dans l'est de la RDC, notamment les FDLR [Forces démocratiques pour la libération du Rwanda]», est-il souligné dans le texte. Les FDLR sont d'anciens supplétifs occasionnels des Forces armées de la RDC (FARDC), installés sur le territoire congolais depuis la fin du génocide au Rwanda en 1994. Ils ont toujours menacé ouvertement le pouvoir de Kagame depuis cette période, mais n'ont jamais franchi la frontière entre les deux pays.

Début 2009, Kinshasa et Kigali ont créé la surprise en lançant une opération militaire conjointe pour réduire les rébellions dans l'Est de la RDC, notamment celle des hutu rwandais des FDLR, dont certains avaient participé au génocide rwandais.

«Aux plans politique et diplomatique, ils [les deux présidents] ont exprimé leur satisfaction particulière suite à la nomination des ambassadeurs» de leurs deux pays respectifs en juillet, une étape cruciale dans la reprise de leurs relations.

Celles-ci avaient été rompues au lendemain du déclenchement de la deuxième guerre dans l'est de l'ex-Zaïre et de l'entrée des troupes rwandaises en territoire congolais, en août 1998.

Kagame et Kabila s'étaient déjà rencontrés à des sommets internationaux sur le conflit congolais, jeudi ils ont tenu leur première réunion bilatérale.