En bref - Élections calmes au Ghana

Accra — Le second tour de l'élection présidentielle au Ghana, qui désignera un successeur au président sortant John Kufuor, s'est déroulé hier dans le calme, malgré des témoignages faisant état de quelques actes de violence et de tentatives de vol d'urnes.

Le scrutin opposait Nana Akufo-Addo, candidat du Nouveau Parti patriotique (NPP), au pouvoir, et John Atta Mills, représentant du Congrès démocratique national (NDC) d'opposition. Le décompte est en cours, mais les résultats complets ne sont pas attendus avant mardi au plus tôt. Les médias locaux estiment que la participation au second tour n'a pas été aussi élevée qu'au premier, le 7 décembre.

À voir en vidéo