Gaza - Heurts à la frontière égyptienne

Rafah — Un Palestinien a été tué par balle et six personnes, dont trois policiers égyptiens, ont été blessées hier lors de heurts à Rafah, à la frontière entre la bande de Gaza et l'Égypte, ont indiqué des témoins et des sources médicales.

Des témoins ont indiqué que les policiers avaient riposté à des tirs d'hommes armés lors d'une manifestation de quelque 2000 Palestiniens protestant contre la fermeture de la frontière dimanche. Hier après-midi, des dizaines de Palestiniens ont lancé des pierres en direction des policiers égyptiens déployés le long de la frontière.

Se protégeant avec des boucliers, les policiers ont riposté en tirant des rafales, principalement en l'air, et des gaz lacrymogènes ou en jetant, eux aussi, des pierres.

D'après un responsable des services de sécurité égyptiens, la situation revenait peu à peu au calme en soirée, et des Égyptiens bloqués à Gaza depuis dimanche pouvaient regagner à pied le territoire égyptien.

Des membres de la Force exécutive du Hamas ont appelé par haut-parleurs les Palestiniens toujours rassemblés à la frontière à quitter les lieux, a-t-il indiqué, précisant toutefois que des coups de feu se faisaient toujours entendre par intermittence.

L'agence Mena a confirmé que la police égyptienne avait «tiré des coups de feu et des grenades lacrymogènes pour empêcher les groupes [de Palestiniens] de franchir la frontière» qui est toujours contrôlée par les forces égyptiennes.