En bref - El-Béchir se fout des sanctions

Giad — Le président soudanais Omar el-Béchir s'est dit indifférent aux sanctions américaines, estimant qu'elles avaient permis à son pays de compter sur ses propres forces, lors d'une visite au site industriel du groupe Giad visé par les sanctions américaines.

Lundi, la secrétaire d'État adjointe américaine aux affaires africaines, Jendayi Frazer, a déclaré à Pretoria que des sanctions contre le Soudan restaient envisageables tant que Khartoum n'aurait pas concrètement autorisé le déploiement d'une force hybride au Darfour.