En bref - Gbagbo défie l'ONU

Abidjan — L'opposition ivoirienne a dénoncé hier la «duplicité» du président Laurent Gbagbo au lendemain de son discours sur la sortie de crise, qui ne vise selon elle qu'à «gagner du temps sans se préoccuper aucunement de la véritable résolution» du conflit.

«Le message à la nation du mardi 19 décembre est une confirmation de la décision de Laurent Gbagbo de rejeter la résolution 1721» de l'ONU, affirme le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) dans une déclaration signée de son président, Alphonse Djédjé Mady. La résolution 1721, adoptée le 1er novembre, a prolongé d'une nouvelle année le mandat du président ivoirien et chargé le premier ministre Charles Konan Banny d'organiser ces élections avant la fin d'octobre 2007.