En bref - Mauritanie: Élections en forme de test pour la junte

Des femmes font la queue au bureau de vote de Nouakchott.
Photo: Agence Reuters Des femmes font la queue au bureau de vote de Nouakchott.

Nouakchott — Les Mauritaniens ont été nombreux à participer hier à des élections législatives en forme de test de l'engagement des militaires — aux affaires depuis le coup d'État d'août 2005 — à rendre le pouvoir aux civils à la faveur de la présidentielle prévue en mars prochain.

Les élections devraient être marquées par une forte participation, avoisinant les 70 %, a annoncé un responsable du ministère de l'Intérieur, qui centralise les résultats des dépouillements en cours. Ce scrutin est le premier depuis le putsch sans effusion de sang qui a mis fin à deux décennies de dictature. Aucune alternance n'est jamais venue des urnes en Mauritanie, dont l'histoire est jalonnée de coups d'État depuis l'indépendance, reconnue par la France en 1960. Certains bureaux de vote de Nouakchott, devant lesquels les files d'attentes n'étaient pas résorbées, sont restés ouverts après la clôture officielle du scrutin. Le dépouillement aura lieu dans la nuit mais les résultats ne sont pas attendus avant ce soir.