En bref - La Syrie permet l'interrogatoire d'un ministre

Damas — Damas a autorisé la commission de l'ONU enquêtant sur l'assassinat de Rafic Hariri à interroger le ministre syrien des Affaires étrangères, Farouk al Chara, ont annoncé hier des diplomates.

La Syrie n'a toujours pas décidé si la commission pourrait rencontrer le président Bachar el Assad, mais elle a accepté que les enquêteurs s'entretiennent avec Farouk al Chara.