En bref - Requête contre Fujimori

Santiago (Chili) — Le Pérou a officiellement demandé hier au Chili d'extrader l'ancien président péruvien Alberto Fujimori pour le juger pour corruption et violations des droits de l'homme.

La requête a été transmise au chef de la diplomatie chilienne Ignacio Walker par l'ambassadeur du Pérou José Antonio Meir et le procureur spécial Antonio Maldonado. Alberto Fujimori a été arrêté au Chili après son arrivée surprise le 6 novembre en provenance du Japon où il vivait en exil après avoir gouverné le Pérou de 1990 à 2000. L'ancien chef d'État est accusé entre autres d'avoir couvert les escadrons de la mort du Groupe Colina, accusé de deux massacres de collaborateurs présumés des rebelles, tueries qui se sont soldées par 25 morts, dont un enfant de huit ans.