En bref - Darfour : l'aide humanitaire est menadée

Genève — La recrudescence des violences au Darfour pourrait obliger les Nations unies à mettre un terme à l'assistance humanitaire qui concerne plus de deux millions de personnes dans la région soudanaise, a prévenu hier un responsable de l'ONU.

«Ces derniers temps, nous avons vu chaque jour des collègues se faire harceler, attaquer, voler ou enlever. Cela ne peut pas continuer», a déclaré Jan Egeland, coordonateur de l'aide humanitaire des Nations unies. «Si cette escalade [de violence] continue, nous pourrions ne plus être capables de poursuivre nos opérations pour ces deux millions et demi de personnes qui ont besoin d'assistance pour survivre», a-t-il poursuivi.