En bref - L'Espagne repousse des Africains

Madrid — Un demi-millier d'Africains ont tenté hier de franchir illégalement la frontière entre le Maroc et Melilla, enclave espagnole sur la côte méditerranéenne du Maroc, lors de la plus vaste opération de ce genre menée cette année par des candidats à l'immigration clandestine, ont fait savoir les autorités espagnoles.

Aux premières heures de la matinée, les immigrants se sont présentés par vagues successives d'une cinquantaine ou d'une centaine de personnes pour sauter par-dessus la clôture à l'aide de 270 échelles de fortune. Une centaine d'entre eux ont réussi à passer du côté espagnol et ont été arrêtés. Les autres ont par la suite été maintenus à distance de la clôture. Dans un communiqué, le gouvernement espagnol précise que six policiers et 12 immigrants ont été blessés. Le ministère espagnol de l'Intérieur a annoncé ce mois-ci que 11 000 candidats à l'immigration, pour la plupart originaires d'Afrique sub-saharienne, avaient jusqu'à présent tenté en 2005 de franchir la clôture entre le Maroc et Melilla.