L'IRA est désarmée

Belfast — L'Irlande du Nord a franchi un nouveau pas vers la paix hier avec l'annonce officielle du démantèlement complet de l'arsenal de l'Armée républicaine irlandaise (IRA).

«Les armes détruites représentent la totalité de l'arsenal de l'IRA», a annoncé à Belfast le général canadien John de Chastelain, qui préside la commission chargée du désarmement des paramilitaires. «De très importantes quantités d'armes ont été mises hors d'usage, et nous estimons que cela comprend toutes les armes en possession de l'IRA», a-t-il ajouté.

L'IRA a confirmé moins d'une heure après que «le processus visant à mettre [ses] armes hors d'usage a été entièrement réalisé».

Le premier ministre britannique Tony Blair a aussitôt salué cette annonce. «C'est un important développement dans le processus de paix que nous attendions tous depuis longtemps», a-t-il déclaré dans un communiqué.

«C'est un développement historique, d'une signification véritablement historique. L'IRA n'a plus d'armes», s'est enthousiasmé son homologue irlandais Bertie Ahern, ajoutant que «les mots sont clairs et particulièrement bienvenus».