En bref: Lula chute davantage

Brasilia — Un nouveau sondage a illustré hier la chute de popularité du gouvernement de Luiz Inacio Lula da Silva atteint par la crise politique, la majorité des Brésiliens (51 %) affirmant ne plus faire confiance au président.

Ce sondage de l'institut Ibope, réalisé à la demande de la Confédération nationale de l'industrie (CNI), montre que, «deux ans et neuf mois après son arrivée au pouvoir, le gouvernement du président Lula a atteint son pire niveau de popularité après une accélération de cette tendance ces derniers mois». La majorité des sondés, 51% , affirment ne pas faire confiance au président (38 % en juin) alors que 44 % ont toujours confiance en lui (56 % en juin). Le nombre de Brésiliens jugeant négativement le gouvernement Lula, soit 32 % (contre 22 % il y a trois mois), dépasse pour la première fois le niveau de ceux qui l'évaluent positivement, soit 29 % (contre 35 % il y a trois mois)