En bref - Moscou s'oppose à un recours à la force contre l'Iran

Moscou — La Russie s'oppose à tout recours à la force pour mettre fin au programme nucléaire iranien, a déclaré hier le ministre russe des Affaires étrangères.

«Nous sommes en faveur d'une poursuite du dialogue et considérons le recours à la force contre l'Iran comme étant contre-productif et dangereux, comme quelque chose qui pourrait avoir des conséquences graves et imprévisibles», affirme-t-il. George Bush a déclaré la semaine dernière qu'il pourrait envisager un recours à la force contre l'Iran, que Washington accuse de vouloir fabriquer des armes nucléaires.