En bref: Charm el-Cheikh, plusieurs suspects interpellés

Le Caire — Les forces de sécurité égyptiennes ont interpellé trois personnes soupçonnées d'avoir des liens avec les auteurs des attentats de Charm el-Cheikh, qui ont fait près de 70 morts, a rapporté hier le quotidien gouvernemental Al-Ahram.

Le journal, qui ne précise ni le lieu ni la date de ces arrestations, ajoute que les forces égyptiennes étaient toujours à la recherche de deux autres suspects. Il n'était pas possible dans l'immédiat d'obtenir une confirmation de ces informations auprès des autorités, qui sont restées jusqu'à présent très discrètes sur l'enquête. Des policiers ont également découvert une tonne d'explosifs lors d'un raid contre une ferme appartenant à un Palestinien à al-Arich, dans le nord de la péninsule du Sinaï, indique Al-Ahram. D'autres explosifs et des armes ont été découverts à l'endroit où les trois suspects se cachaient.