Au loup!

Grenoble - À la suite d'une attaque supposée du loup dans le massif de l'Alpe du Grand-Serre, dans la Matheysine (Isère), une trentaine d'éleveurs d'ovins ont manifesté durant près d'une heure hier devant les locaux de la Direction départementale de l'agriculture (DDA), à Grenoble.

La manifestation s'est déroulée dans le calme mais les éleveurs avaient déposé devant l'entrée de la DDA des cadavres de brebis égorgées. Cette action a été menée à la suite d'une nouvelle attaque qui a eu lieu dans la nuit de lundi à mardi. Six moutons ont été découverts morts. Contrairement aux massifs de l'Oisans, de Belledonne ou des hauts plateaux du Vercors, la présence du canidé en Matheysine n'a pas encore été prouvée. «On a un berger qui a pas mal visité de zoos et qui connaît le loup. Là, il est formel, c'est un loup. Jusqu'à maintenant, il nous disait que c'était un chien. Là, il en est sûr, il l'a vu à même pas 15 mètres», a expliqué Aline Bardou, éleveuse d'ovins. Depuis la mi-mai, 265 moutons ont été tués lors de 57 attaques dans le département de l'Isère. Les expertises ont permis de démontrer que plus de la moitié de ces attaques sont le fait de loups.