Un président en sursis?

Le président bolivien, Carlos Mesa, a quitté hier après-midi le palais présidentiel et s'est réfugié chez lui, peu après qu'un groupe de manifestants eut presque réussi à briser un cordon de sécurité de la police.
Photo: Agence Reuters Le président bolivien, Carlos Mesa, a quitté hier après-midi le palais présidentiel et s'est réfugié chez lui, peu après qu'un groupe de manifestants eut presque réussi à briser un cordon de sécurité de la police.

Le président bolivien, Carlos Mesa, a quitté hier après-midi le palais présidentiel et s'est réfugié chez lui, peu après qu'un groupe de manifestants eut presque réussi à briser un cordon de sécurité de la police.

Le président a ensuite organisé un Conseil des ministres dans sa résidence pour analyser la situation. Plus de 80 000 manifestants ont défilé hier dans les rues de La Paz et un grand rassemblement a eu lieu sur une esplanade proche de la place Murillo.