Inculpations pour un meurtre lié à l'IRA

Belfast — Deux hommes ont été inculpés hier par la police en relation avec la mort de Robert McCartney, ce civil catholique tué le 30 janvier dernier à Belfast. C'est la première percée dans l'enquête sur ce meurtre lié à l'IRA, qui pèse depuis plusieurs mois sur le processus de paix en Irlande du Nord.

Les deux hommes originaires de Belfast qui ont été arrêtés mercredi sont soupçonnés d'avoir joué un rôle dans le meurtre de Robert McCartney, 33 ans, tué devant un pub de Belfast le 30 janvier dernier. Son ami Brendan Devine avait été grièvement blessé.

L'un des suspects, âgé de 49 ans, devrait répondre du meurtre de McCartney et l'autre, âgé de 36 ans, de la tentative de meurtre de Brendan Devine, selon la police. Une dizaine de suspects interpellés auparavant ont été relâchés après avoir refusé de répondre aux questions des enquêteurs.

L'IRA avait d'abord nié toute implication dans ce meurtre. Mais sous la pression publique orchestrée par les soeurs de la victime et sa fiancée, l'organisation clandestine a reconnu que le meurtre avait été perpétré par certains de ses membres.