L'ONU et MSF sont attaqués dans l'Ituri

Kinshasa — L'Ituri, district troublé du nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), a replongé dans la violence après une attaque meurtrière hier contre l'ONU et l'enlèvement de deux employés de Médecins sans frontières (MSF) par un groupe armé.

Vingt-quatre heures après l'enlèvement d'un logisticien français et de son chauffeur congolais, MSF a indiqué être toujours sans aucune nouvelle de ses deux employés, dont le véhicule vide a été retrouvé jeudi après-midi près de Gina, à 35 km au nord de Bunia, chef-lieu d'Ituri. MSF a indiqué n'avoir pas reçu de revendication de la part des ravisseurs et a affirmé ignorer quel groupe armé était à l'origine de l'enlèvement.