En bref - Ratification grecque

Athènes — Le Parlement grec a ratifié hier à une large majorité la Constitution européenne, faisant de la Grèce le sixième pays de l'Union à approuver le texte.

Le traité constitutionnel a été approuvé lors d'une séance spéciale par 268 voix pour et 17 contre, le oui étant soutenu par les deux principaux partis, conservateur (au pouvoir) et socialiste (Pasok). Les députés du KKE communiste et le Syn, un petit parti de gauche autogestionnaire, ont voté contre, comme prévu. Avant la Grèce, cinq autres pays avaient franchi ce pas, la Lituanie le 11 novembre 2004, la Hongrie le 20 décembre, la Slovénie le 1er février, l'Espagne, première à ratifier le traité par référendum, le 20 février, et l'Italie le 6 avril. La Constitution européenne entrera en vigueur une fois qu'elle aura été ratifiée par voie parlementaire ou par référendum par les 25 États membres de l'Union européenne.