En bref - Mobilisation de l'espoir pour Florence Aubenas

Paris — Des dizaines de manifestations ont marqué hier dans toute la France les 100 jours de captivité de la journaliste Florence Aubenas et de son accompagnateur Hussein Hanoun, enlevés le 5 janvier à Bagdad.

Cette mobilisation vise à faire entendre aux pouvoirs publics «l'ampleur, la profondeur d'une exigence, celle de travailler sans relâche à leur retour», a souligné Serge July, le directeur de Libération. Jeudi soir, Jacques Chirac a évoqué sobrement sur TF1 «l'espoir» et «la volonté» en soulignant la nécessité à ses yeux d'être «aussi discret que possible» dans ce type d'affaire.