En bref - Les rebelles essuient des pertes au Népal...

Katmandou — L'armée népalaise a annoncé hier qu'elle avait tué 60 rebelles communistes lors d'affrontements dans des régions montagneuses de l'ouest du pays.

Une patrouille de l'armée a été attaquée mercredi soir près du village de Dalfing, à environ 400 kilomètres à l'ouest de la capitale, Katmandou. Dans les affrontements qui ont suivi, l'armée a tué au moins 60 rebelles, a précisé le commandant Sushil Dahal au quartier général de l'armée à Katmandou. Aucune perte n'était signalée dans les rangs de l'armée népalaise. La semaine dernière, l'armée avait dit avoir réussi à repousser une forte offensive rebelle contre l'une de ses bases, dans le même secteur.