En bref: La Douma critique la mise en oeuvre de la réforme sociale

Moscou — La Douma (chambre basse du Parlement russe) a critiqué la mise en oeuvre par le gouvernement d'une réforme sociale controversée et demandé des améliorations d'ici le 1er juin dans une résolution votée hier.

«La première étape de la mise en oeuvre de cette réforme a été marquée par de graves erreurs de la part du gouvernement russe et des autorités régionales, qui ont entraîné des violations des droits des citoyens», estiment les députés. «Nombre de questions restent encore irrésolues», notamment la protection sociale des veuves des anciens combattants, celle des handicapés privés de transports gratuits pour aller se soigner au sanatorium ou le système d'octroi de médicaments gratuits, note la résolution des députés. Le gouvernement a jusqu'au 1er juin pour présenter à la Douma des modifications à cette réforme, ajoute le texte. La réforme sociale supprimant le système d'avantages en nature et d'exonérations dont bénéficiaient notamment les retraités, vétérans et handicapés est entrée en vigueur le 1er janvier. Marquée par de nombreux dysfonctionnements, cette loi a été contestée quasi quotidiennement à travers la Russie.