En bref - Rébellion mâtée au Yémen

Sanaa — L'armée contrôlait hier les positions qu'un mouvement rebelle occupe dans les montagnes du nord-est du Yémen, après deux jours de combats durant lesquels 70 extrémistes ont été tués et plus de 30 membres des forces gouvernementales ont été tués ou blessés, selon des sources tribales.

Les soldats continuaient néanmoins de ratisser le secteur dans la province de Saada, à la recherche des principaux chefs de guerre du mouvement islamiste zaïdite des «Jeunes Croyants», selon ces sources. Les zaïdites, une secte chiite qui tire son nom de l'imam Zaïd, qu'elle reconnaît comme le cinquième et dernier imam, sont majoritaires dans le nord-est du Yémen, mais minoritaires dans l'ensemble du pays, à majorité sunnite.