En bref: Le Parlement basque approuve un projet de libre association avec l'Espagne

Madrid — Grâce aux voix inattendues de députés indépendantistes, le Parlement basque a approuvé hier un projet de libre association qui ferait de l'Euskadi une région aux compétences élargies au lieu d'une région autonome.

La région va entamer une période de négociations de six mois avec le gouvernement espagnol. Si l'organisation séparatiste basque ETA met un terme aux attentats, le Parlement prévoit d'organiser un référendum régional sur cette proposition, qu'elle soit acceptée ou pas par Madrid. Le projet a été approuvé par 39 voix contre 35 grâce aux votes inattendus de trois des six députés de Socialista Abertzaleak, présenté comme le successeur du parti Batasuna. Considéré comme la branche politique de l'ETA, le mouvement avait été interdit l'an dernier par la Cour suprême espagnole.