À la veille du Nouvel An - Rio est sur le pied de guerre

Rio de Janeiro — La police militaire de Rio a anticipé hier l'opération Réveillon avec 20 000 policiers, initialement prévue pour demain, pour empêcher de nouveaux affrontements entre bandes rivales de trafiquants de drogue, qui ont fait 12 morts, dont huit carbonisés, ces jours-ci.

Mardi, la police a retrouvé le corps de la douzième victime de cette guerre opposant des trafiquants de la favela São Carlos à une bande rivale de la favela Mineira, au centre de Rio, qui se disputent le contrôle de la vente de stupéfiants dans la Mineira. Le corps de la victime, un jeune de 25 ans, les oreilles et un oeil arrachés, a été abandonné dans une poubelle, a précisé la police.

Des informations selon lesquelles les trafiquants prépareraient de nouvelles invasions ont conduit la police à renforcer dès hier la sécurité dans ces favelas proches du Sambodrome, la piste où ont lieu les célèbres défilés de carnaval des écoles de samba. Elles seront occupées 24h sur 24 par la police, qui comptera sur l'aide de chiens pour détecter la drogue.

Des barrages policiers ont été installés dans les rues d'accès aux favelas en guerre pour empêcher l'entrée et la sortie de drogue et d'armes.

Pour le réveillon, l'opération policière, qui durera jusqu'au 3 janvier, sera étendue aux favelas situées près des quartiers touristiques, comme Copacabana, et dans celles situées sur les principales avenues d'accès à Rio, notamment celle qui relie l'aéroport international à la zone hôtelière.

La guerre entre bandes rivales des deux favelas a pris de l'ampleur en octobre dernier après la mort d'Irapuan David Lopes, 34 ans, surnommé Gangan, qui contrôlait le trafic de drogue dans la favela de São Carlos.

Gangan dirigeait la distribution de stupéfiants dans neuf des 516 favelas de Rio où vivent plus d'un million de personnes.

Son successeur, Gilson Ramos da Silva, 21 ans, a organisé dimanche l'attaque contre la favela Mineira, d'après la police. Cette dernière a précisé que l'attaque avait été prévue initialement pour se dérouler pendant la nuit du réveillon.